Les taxis de Narbonne aux cotés de leurs clients

Les taxis de Narbonne partent en guerre contre leurs collègues des environs, crient à la concurrence déloyale sur la ville de Narbonne. Ils attaquent au tribunal pour concurrence déloyale.

« Seuls peuvent pratiquer sur Narbonne ceux qui ont une licence qui se rattache à cette commune » le point de vue du président de Radio Taxi Narbonne est clair et il a décidé avec d’autres taxis narbonnais de faire la chasse à ceux qui n’ont pas de licence.

Les Narbonnais estiment le préjudice causé de l’ordre de 200 euros par jour rien que pour les courses autour de la gare.

Radio Taxi Narbonne n’a pas l’intention de lâcher l’affaire, « nous sommes déterminés », déclare Francis Calas, président de cette association de taxis. Les taxis, ayant une licence délivrée par la ville de Narbonne, dénoncent « une concurrence déloyale » pratiquée par leurs homologues détenteurs d’une licence valable hors Narbonne qui viennent, malgré tout, exercer en ville « en induisant en erreur le consommateur ».

Pour Francis Calas, la législation est claire : « Seuls peuvent pratiquer sur Narbonne ceux qui ont une licence qui se rattache à cette commune. Les taxis des communes voisines peuvent travailler mais sur réservation de leurs clients. Et non ‘racoler’ les nôtres ». En somme, les taxis hors Narbonne ne peuvent pas, par exemple, charger un client à la gare de Narbonne, ce n’est pas leur commune de rattachement.

Car, l’investissement de ces professionnels n’est pas le même : « Notre licence à Narbonne coûte environ 120 000 euros. Dans un village, elle peut valoir 30 000 euros voire être gratuite. Ces taxis doivent travailler dans la commune où ils ont eu leur licence ».

« 200 euros de perte à la gare par jour »

C’est pourquoi des artisans taxis de Narbonne ont décidé, fin novembre, de faire un recours devant la justice pour mettre un terme à la présence de « ces taxis qui se font passer pour ceux de Narbonne ». Pour le président de l’association Radio Taxi Narbonne, la preuve est mathématique : « Nous sommes 15 taxis enregistrés à Narbonne. Sur internet, nous sommes… 23 ! Sur ces 23, seuls 7 ont la licence à Narbonne ! »

Ainsi, la plainte vise également certains sites de référencement internet : « Il est obligatoire que la commune de rattachement figure sur les publicités. Dans certains cas, elle est soit indiquée en miniature soit pas du tout », s’insurge Francis Calas. Selon les taxis, le préjudice financier s’élèverait à 200 euros par jour, juste pour la gare de Narbonne. Pour ce qui est des transports sanitaires,« c’est inchiffrable ».

Hier matin, l’audience en référé au tribunal de Narbonne a été renvoyée au 5 mars prochain. Ces actions judiciaires s’étendent dans le sud de la France. Début février, une société a été condamnée à Carcassonne, d’autres procédures sont également en cours à Aix-en-Provence, notamment. Les taxis de Narbonne paient leur licence « 120 000 euros. Dans les villages, elle peut valoir 30 000 ou être gratuite ».

source l’indépendant 02/04/2013

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *